Accueil du site

Filières de traitement des déchets inertes (DI)

En 2019, les installations implantées en région ont traité près de 11 millions de tonnes de déchets inertes.

Les installations dédiées au traitement des déchets du BTP sont les carrières, centrales d'enrobés, plateformes de regroupement/transit et installation de stockage de déchets inertes (ISDI).

En 2019,

  • 28 % des déchets inertes produits sont réutilisés en interne par les entreprises du BTP
  • 9 % sont évacués et stockés illégalement
  • 3,5 % sont des déchets inertes "non tracés" (exemple : dépôts sauvages) 

En 2019, le taux de valorisation régional des déchets inertes entrants dans le réseau régional d'installations dédiées est de 82 %. Il passe à 74 % pour les déchets issus de chantiers du BTP. Mais ce taux est très disparate en fonction des territoires :

Alpes-de-Haute-ProvenceHautes-AlpesAlpes-MaritimesBouches-du-RhôneVarVaucluseRégion Sud
60 %75 %55 %88 %73 %73 %74 %

 A l'échelle des bassins :

ALPIN     AZUREENPROVENCALRHODANIEN
67 %59 %83 %76 %

 

306 installations sont recensées dans la base de l’enquête de l’observatoire « déchets du BTP », avec 261 sites opérationnels et en activité sur le territoire régional (ainsi que 45 installations définies comme « inactives », car elles n’ont pas réceptionné de déchets pour l’année d’exploitation 2019 mais disposant toutefois d’une autorisation préfectorale ICPE).

A ces installations s’ajoutent d’autres installations, accueillant majoritairement des DAE et/ou des DMA / ordures ménagères résiduelles, ayant accueilli des déchets inertes et/ou des déchets du BTP ; ces installations sont recensées notamment dans le cadre des enquêtes annuelles DMA et ITOM de l’ORD&EC.

retour en haut