Accueil du site

Les déchets de pneumatiques

Le 15 juillet 2019, Madame Brune Poirson, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire et, Monsieur Didier Guillaume, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, ont signé un accord volontaire avec les représentants des producteurs de pneumatiques (constructeurs automobiles, importateurs, manufacturiers) pour une économie circulaire et la réduction des impacts environnementaux. Cet accord comprend notamment une solution de collecte et de traitement pour les agriculteurs qui souhaitent se débarrasser de leurs pneus usagés pour l’ensilage. A cette fin, l’association ENSIVALOR a été créée pour assurer la gestion de ce nouveau dispositif.

A noter que les metteurs sur le marché de la filière des pneumatiques usagés doivent assurer la collecte et le traitement des pneus usagés à hauteur de 100 % des pneus neufs mis sur le marché de l’année N-1.

En 2021, le taux de collecte des pneumatiques usagés en France passe atteint 111,5 %, dépassant ainsi l’objectif national fixé à 100 %. Toutefois, cette performance est à nuancer au regard de la formte diminution de pneumatiques mis sur le marché en 2020 (année de pandémie du COVID).

D’après les données de l’observatoire des pneumatiques usagés (PU), 42 400 tonnes ont été collectées en région (incluant les collectes réalisées dans les centres VHU).

Les Bouches-du-Rhône font partie des 10 départements français pour lesquels la collecte de pneus dépasse les 10 000 tonnes.

La grande majorité des pneumatiques usagés collectés provient des véhicules légers (84 %).

www.aliapur.fr

www.gie-frp.com

 

retour en haut